[Accueil Allezlelosc] [Chat]
il y a

Forum des supporters du LOSC

Forum des supporters du LOSC
Liens commerciaux
Nous sommes le 22 Oct 2018 16:45


Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d'été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 20 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: LE NISSART
MessagePosté: 28 Sep 2007 17:54 
Hors ligne
Entraineur
Avatar de l'utilisateur

Inscription: 15 Sep 2007 17:21
Messages: 11198
Localisation: Sous les palmiers.
prononcez "le nissarte", je vais vous ensseigner au niçois, en commençant par nissa la bella (une sorte de marseillaise du comté de Nice) et je vous donnerais quelques expressions en niçois, des recettes de cuisines du sud, vous renseigner sur les traditions etc bref tout sur le sud quoi :mrgreen: (je sens que vous allez apprecier :mrgreen: )

NISSA LA BELLA

Viva, viva, Nissa la Bella

O la miéu bella Nissa
Regina de li flou
Li tiéu viehi taulissa
Iéu canterai toujou.
Canterai li mountagna
Lu tiéu tant ric decor
Li tiéu verdi campagna
Lou tiéu gran soulèu d’or.

Toujou iéu canterai
Souta li tiéu tounella
La tiéu mar d’azur
Lou tiéu cièl pur
E toujou criderai
en la miéu ritournella
Viva, viva, Nissa la bella

Canti la capelina
La rosa e lou lilà
Lou Pouòrt e la Marina
Paioun, Mascouinà !
Canti la soufieta
Doun naisson li cansoun
Lou fus, la coulougneta,
La miéu bella Nanoun.

Toujou iéu canterai
Souta li tiéu tounella
La tiéu mar d’azur
Lou tiéu cièl pur
E toujou griderai
en la miéu ritournella
Viva, viva, Nissa la bella

Canti li nouòstri gloria
L’antic e bèu calèn
Dòu dounjoun li vitoria
L’oudou dòu tiéu printemp !
Canti lou vielh Sincaire
Lou tiéu blanc drapèu
Pi lou brès de ma maire
Dòu mounde lou plus bèu

Toujou iéu canterai
Souta li tiéu tounella
La tiéu mar d’azur
Lou tiéu cièl pur
E toujou griderai
en la miéu ritournella
Viva, viva, Nissa la bella

traduction:
Vive, vive Nice la Belle
O ma belle Nice
Reine des fleurs
Tes vieilles toitures
Je les chanterai toujours.
Je chanterai les montagnes
Ton si riche décor
Tes vertes campagnes
Ton grand soleil d’or

Refrain

Toujours je chanterai
Sous tes tonnelles
Ta mer d’azur
Ton ciel pur
Et toujours je crierai
Dans ma ritournelle
Vive, vive Nice la Belle

Je chante la capeline
La rose et le lilas
Le Port et la Marine
Paillon, Mascoïnat !
Je chante la mansarde
Où naissent les chansons
Le fuseau, la quenouille
Ma belle Nanon.

Je chante nos gloires
L’antique et belle lampe romaine
Les victoires du donjon
L'odeur de ton printemps !
Je chante le vieux Sincaire
Ton blanc drapeau
Puis le berceau de ma mère
Du monde le plus beau

_________________
Ma signature tu l'aimes ou tu l'aimes pas.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: LE NISSART
MessagePosté: 28 Sep 2007 20:36 
Hors ligne
Entraineur
Avatar de l'utilisateur

Inscription: 15 Sep 2007 17:21
Messages: 11198
Localisation: Sous les palmiers.
maintenant spécialités niçoises:

LA PISSALADIERE
Préparation
20 minutes

Cuisson
45 minutes

Ingrédients
Pour 6 personnes:
- 500g de pâte à pain
- 3 cuillerées à soupe d'huile
- 1.250 kg d'oignons
- 1 verre d'huile d'olive
- 12 anchois au sel
- 1 cuillerée à café de sucre en poudre
- 60g de petites olives de Nice
Recette
Epluchez et coupez les oignons en fins quartiers. Chauffez l'huile d'olive dans une petite cocotte, versez-y les oignons et laissez-les cuire sans colorer, en les remuant avec une cuillère de bois. En fin de cuisson, ils doivent être fondants sans être dorés.
Lavez les anchois, levez-en les filets et mettez-les à tremper à l'eau fraîche.
Travaillez la pâte à pain avec les trois cuillerées d'huile. Aplatissez-la en lui donnant la forme d'un disque de 24 à 25 cm de diamètre sur un centimètre d'épaisseur. Roulez-en légèrement les bords, tout autour, pour former une cavité centrale.
Placez ce disque de pâte sur la tôle à pâtisserie farinée.
Allumez le four (th 8 250°C).
Saupoudrez les oignons avec la pincée de sucre, mélangez et recouvrez la pâte de cette préparation. Epongez les filets d'anchois, disposez-les sur les oignons. Décorez avec les petites olives.
Glissez la pissaladière dans le four bien chaud et laissez cuire 30 minutes. Servez chaud dès la sortie du four.

_________________
Ma signature tu l'aimes ou tu l'aimes pas.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: LE NISSART
MessagePosté: 29 Sep 2007 16:57 
Hors ligne
jojodogues le floodeur
Avatar de l'utilisateur

Inscription: 15 Fév 2006 16:42
Messages: 33827
Localisation: sur le forum...
le nissart sur le toi!!! :oops:

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: LE NISSART
MessagePosté: 02 Oct 2007 18:29 
Hors ligne
VIP
Avatar de l'utilisateur

Inscription: 28 Mar 2005 12:11
Messages: 4384
Localisation: Lille
jojodogues a écrit:
le nissart sur le toi!!! :oops:


:lol:

_________________
Mieux vaut se préparer à saisir une occasion qui ne viendra peut-être jamais que d'être pris au dépourvu quand l'occasion se présente.(Nicolas Fauvergue).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: LE NISSART
MessagePosté: 05 Oct 2007 21:11 
Hors ligne
Entraineur
Avatar de l'utilisateur

Inscription: 15 Sep 2007 17:21
Messages: 11198
Localisation: Sous les palmiers.
comprends pas??? :?

_________________
Ma signature tu l'aimes ou tu l'aimes pas.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: LE NISSART
MessagePosté: 06 Oct 2007 13:02 
Hors ligne
jojodogues le floodeur
Avatar de l'utilisateur

Inscription: 15 Fév 2006 16:42
Messages: 33827
Localisation: sur le forum...
petioun nissart a écrit:
comprends pas??? :?

:lol: ca va aller...

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: LE NISSART
MessagePosté: 06 Oct 2007 17:48 
Hors ligne
Entraineur
Avatar de l'utilisateur

Inscription: 15 Sep 2007 17:21
Messages: 11198
Localisation: Sous les palmiers.
ensuite la soca:

La socca est une spécialité liguro-niçoise, connue et consommée sous ce nom de Nice à la frontière italienne (Monaco, Menton) et sous le nom de Farinata à partir de Vintimille jusqu'à Gênes. En nissart (langue d'Oc), on écrit soca avec un seul « c » (le double « c » écrit en français venant de l'accent tonique qui a surpris les premiers francophones venus à Nice retranscrivant le mot, avec un exotisme graphique tendant à l'assimiler à l'italien).

Elle est faite à base de farine de pois chiches. Elle se présente sous la forme d'une grande et fine galette cuite sur de grandes plaques rondes en cuivre étamé, dans un four à pizza. Une fois cuite, la galette a une couleur dorée (jaune orangé), et est même légèrement brûlée par endroits.
Dégustation [modifier]
La socca se déguste chaude, si possible juste à la sortie du four, souvent accompagnée de poivre et sans l'aide de couverts. Une fois refroidie, elle se solidifie et, de par sa nature un peu grasse, perd ses qualités gustatives.

C'est pourquoi, lorsqu'elle est achetée, elle est généralement consommée « sur place », ou à emporter, aussi vite que possible. C'est aussi parce qu'elle se déguste très fraîche que seuls les vendeurs ayant un débit suffisant proposent une socca savoureuse. Dans ces endroits réputés, aux heures de pointe, on trouve alors souvent plusieurs personnes faisant la queue, attendant la prochaine fournée, parfois déjà entièrement commandée. Le vendeur annonce alors le temps d'attente aux nouveaux arrivants.

La galette est généralement découpée par le serveur en six à huit parts. Elle est servie sur place dans de petites assiettes et, à emporter, dans du papier alimentaire ou une boîte en carton.


Histoire
Il est dit qu'elle est, ou était, le casse-croûte des travailleurs du matin. Elle est à présent généralement appréciée à l'apéritif ou en entrée.

Cette spécialité est très localisée puisqu'elle ne se trouve qu'à Nice et dans les communes limitrophes jusqu'à Monaco.

Cette spécialité est venue d'Italie au XIXe siècle avec les immigrants gênois. Le commerce de la socca commença avec ces charpentiers gênois, ramenés par l'armée napoléonienne pour travailler dans les chantiers navals et réparer l'arsenal toulonnais.

Elle était historiquement vendue par des marchands ambulants qui la cuisaient sur place, par exemple sur les marchés de la ville. Cette pratique perdure depuis des années au cœur du Cours Saleya avec la célèbre Thérésa, sympathique figure de la ville ou sur le cours Lafayette, où le marchand vous distribuera une part dans le traditionnel cône en papier. Les vendeurs sont facilement reconnaissables avec leurs petites roulottes qui sont devenues l'emblème des marchands. On vend aussi la socca dans les échoppes du Vieux-Nice, dans des restaurants ou des snack-bars spécialisés dans la cuisine niçoise dont le plus réputé se trouve rue Bonaparte, La Socca D'Or.

Il reste deux exemplaires de fours à bois en activité, celui de la place Hubac et de la rue Poncy.




salut maman crocodile pour la socca ¨:
ingredient:
farine de pois chiche
huile d'olive
eau
sel poivre

melanger touts les ingredients laisser reposer une heure et faire cuire
dans la poele a crepe comme pour les crepes mais sans les faires sautées

a nice ils ont de grandes poeles pour cuire devant les clients

_________________
Ma signature tu l'aimes ou tu l'aimes pas.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: LE NISSART
MessagePosté: 06 Oct 2007 18:09 
Hors ligne
Intéressé
Avatar de l'utilisateur

Inscription: 26 Fév 2007 18:33
Messages: 272
Localisation: La gaillette
On est sur un forum pour parler le ch'ti et il nous sort ses recettes du sud!! :roll: :roll: :lol: :lol: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: LE NISSART
MessagePosté: 06 Oct 2007 23:37 
Hors ligne
jojodogues le floodeur
Avatar de l'utilisateur

Inscription: 15 Fév 2006 16:42
Messages: 33827
Localisation: sur le forum...
:roll: apparement...

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: LE NISSART
MessagePosté: 06 Nov 2007 12:05 
Hors ligne
Extra VIP
Avatar de l'utilisateur

Inscription: 17 Fév 2005 16:08
Messages: 7654
c'est vrai le niçois, on comprend rien à toutes tes salades !!

_________________
blah blah blah


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: LE NISSART
MessagePosté: 06 Nov 2007 13:52 
Hors ligne
Entraineur
Avatar de l'utilisateur

Inscription: 15 Sep 2007 17:21
Messages: 11198
Localisation: Sous les palmiers.
c'est un code secret :mrgreen:

_________________
Ma signature tu l'aimes ou tu l'aimes pas.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: LE NISSART
MessagePosté: 07 Nov 2007 13:58 
Hors ligne
Serial posteur
Avatar de l'utilisateur

Inscription: 22 Juin 2007 11:14
Messages: 3972
Localisation: Saint Etienne
Ils vont nous envahir ces Niçois :mrgreen:

_________________
Laetiv


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: LE NISSART
MessagePosté: 07 Nov 2007 18:08 
Hors ligne
Entraineur
Avatar de l'utilisateur

Inscription: 15 Sep 2007 17:21
Messages: 11198
Localisation: Sous les palmiers.
siou estra partoute :mrgreen:

_________________
Ma signature tu l'aimes ou tu l'aimes pas.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: LE NISSART
MessagePosté: 15 Nov 2007 23:33 
Hors ligne
VIP
Avatar de l'utilisateur

Inscription: 18 Aoû 2006 00:12
Messages: 5022
Localisation: lille
laetiv a écrit:
Ils vont nous envahir ces Niçois :mrgreen:



pas possible, dernier survivant

il a trouvé refuge dans un forum des plus eloigné de sa ville

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: LE NISSART
MessagePosté: 16 Nov 2007 14:32 
Hors ligne
Entraineur

Inscription: 14 Déc 2004 09:58
Messages: 11213
Localisation: ou je suis à l'instant
C'est une langue d'oïl qui est issue comme le français, de la langue romane, et donc du bas latin : le picard n'est donc pas, comme on pourrait le penser une déformation du français. Cette langue est encore parlée dans les régions Nord-Pas-de-Calais (sauf l'arrondissement de Dunkerque) et Picardie (moins la frange Sud), et en Belgique dans la Province du Hainaut jusqu'à La Louvière.

Le bas latin est le latin parlé ou écrit après la chute de l'empire romain et durant le Moyen Age. A partir du VIe siècle, la séparation entre le latin écrit et le latin parlé s'accéléra. Au IXe siècle, la distinction est effective et cela a donné naissance à deux langues :

* Le latin ecclésiastique qui était une forme altérée du latin classique
* Le roman qui était issu du latin populaire

A partir du IXe siècle, on décèle une ligne de démarcation linguistique correspondant au tracé de la Loire et séparant la langue d'oïl, au nord, de la langue d'oc, au sud.

La langue d'oc rassemble les différents dialectes du sud : le provençal, le languedocien, le gascon, le limousin, l'auvergnat, le dauphinois et le savoisien.

La langue d'oïl rassemble les différents dialectes du nord : le normand à l'ouest, le picard et le wallon au nord, le champenois, le lorrain et le bourguignon à l'est, et le francien (dialecte de l'Île-de-France).

Qu'est-ce que le Ch'ti ?

Le mot "chti " ou "chtimi ", a été inventé durant la Première Guerre Mondiale par des "poilus" qui n'étaient pas de la région, et qui désignaient ainsi leurs camarades qui étaient originaires du Nord-Pas-de-Calais. Ce mot a été créé à partir des mots "ch'est ti, ch'est mi" (c'est toi, c'est moi).

Les Ch'ti sont les habitants de la région Nord-Pas-de-Calais, et le Ch'ti est le patois parlé par ces derniers.

Le Ch'ti, c'est quasiment du picard, c'est une sorte de patois de la langue picarde. D'une ville à l'autre, des différences de prononciation existent et des mots sont totalement différents : c'est donc très difficile d'établir un glossaire.




Achetez chez les marchands en ligne des livres, CD et DVD sur notre région.
Accès à la Boutique


Mairie d'Haillicourt

_________________
2 eme de Lille express
oscar du jeu en 2009
oscar des anciens ex quo en 2009

oscar du jeu en 2010 ex quo
oscar des anciens 2010


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: LE NISSART
MessagePosté: 16 Nov 2007 18:32 
Hors ligne
Entraineur
Avatar de l'utilisateur

Inscription: 15 Sep 2007 17:21
Messages: 11198
Localisation: Sous les palmiers.
pas mal ton cours :D

v'là eud mien :wink:

Les noms du niçois
Dans leur langue maternelle, les habitants de Nice (Nissa/Niça) se désignent par le gentilé niçard, niçarda (norme classique) ou bien nissart nissarda / niçart niçarda (norme mistralienne). Quelle que soit la graphie utilisée, on prononce dans tous les cas [nissart(e), nissarda].

Dans la forme masculine [nissart(e)], le [t] est le résultat d'un assourdisement d'un d en finale. L'adjonction facultative d'un son [e] final d'appui, après [t] final, est une particularité de la phonétique niçoise (mais ce [e] n'a pas de valeur phonologique et n'est pas noté dans l'orthographe, qu'elle soit classique ou mistralienne).

Il existe des variantes graphiques innombrables en raison des difficultés à véhiculer une norme linguistique stable: avec -ç- ou -ss-, avec -d ou -t (voire -te). Le ç est une graphie préconisée par Frédéric Mistral par exemple. Georges Castellana indique lui aussi : « Nice : Niça ; lu Niçart ».

En français, pour qualifier les habitants de Nice , le gentilé habituel est niçois . Nissart et niçard s'emploient depuis peu en français, pour désigner tout ce qui a trait aux traditions et aux gens qui parlent la langue de Nice du comté de Nice, une forme de renaissance de cette culture


Normes, graphies, standardisation
Le niçois peut utiliser deux normes :

La norme mistralienne, plus proche des habitudes écrites du français. L'utilisation de cette dernière est liée au contexte historique, avec le rattachement du Comté de Nice à la France en 1860. Elle est régie en principe par le Félibrige (mais il existe aussi une Acadèmia Nissarda).
La norme classique, qui privilégie les traditions autochtones de la langue. Elle a été développée par Robert Lafont (Phonétique et graphie du provençal, 1951; L'ortografia occitana, lo provençau, 1972) puis Jean-Pierre Baquié (Empari lo niçard, 1984) et relève de la compétence du Conseu de la Lenga Occitana (CLO).Elle ne reconnait pas la diphtongue dans ce parler

Des graphies italianisantes ont existé mais elles ont été abandonnées suite au rattachement de Nice à l'empire français. C'est Rancher, grand auteur classique niçois qui se pose en 1830 la question de la graphie dans son oeuvre "la neimada" la question de la graphie bien avant Mistral. Il est normal aujourd'hui, qu'on la qualifie "d'italianisante" puisque à cette époque Nice appartenait aux Etats Sardes (qui n'existent plus aujourd'hui )

On peut dire que le niçois a gardé certaines des plus anciennes formes de l'occitan, les autres dialectes d'oc comme le provençal général s'étant un peu plus francisés de par leur histoire.

Sur cette question, voir aussi l'article provençal.


Dialectologie
Certains utilisent le terme niçois pour désigner la variété utilisée dans la seule ville de Nice à l'exclusion des autres variétés utilisées dans le Comté de Nice - pour comparer le niçois au peillasque par exemple.

Plusieurs isoglosses traversent en effet le comté de Nice, les différences sont les plus marquées entre le niçois de la côte et le gavot (vivaro-alpin) de l'arrière-pays, qui, dans le nord du comté, a conservé la désinence féminine -a prononcée (identique en cela au provençal général) ou la prononciation du -r final des verbes à l'infinitif.

_________________
Ma signature tu l'aimes ou tu l'aimes pas.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: LE NISSART
MessagePosté: 18 Déc 2007 03:24 
heureusement on a la paix quand le nissart...dine


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: LE NISSART
MessagePosté: 06 Fév 2008 21:37 
eu'd gif eu'l nissart nin de dious ! :mrgreen:


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: LE NISSART
MessagePosté: 06 Fév 2008 21:44 
Hors ligne
Entraineur
Avatar de l'utilisateur

Inscription: 15 Sep 2007 17:21
Messages: 11198
Localisation: Sous les palmiers.
gif ça veut dire quoi???

le reste j'ai compris :mrgreen:

ferme eu'd bouc et ché mi qui te dis cha :mrgreen:

_________________
Ma signature tu l'aimes ou tu l'aimes pas.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: LE NISSART
MessagePosté: 07 Fév 2008 22:15 
eu'd gif====>eu'd gueule ^^ :mrgreen:


Haut
  
 
Afficher les messages précédents:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 20 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d'été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Liens commerciaux
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com & phpBB.biz