[Accueil Allezlelosc] [Chat]
il y a

Forum des supporters du LOSC

Forum des supporters du LOSC
Liens commerciaux
Nous sommes le 21 Aoû 2018 15:32


Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d'été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 374 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 11, 12, 13, 14, 15  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Grand Stade : les vrais chiffres
MessagePosté: 26 Mar 2010 23:37 
Hors ligne
Entraineur
Avatar de l'utilisateur

Inscription: 26 Déc 2009 22:26
Messages: 19543
Localisation: Cambrai
VinceBXL a écrit:
Les travaux avancent bien?


Les fondations commençent Lundi :wink:

_________________
ImageImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Grand Stade : les vrais chiffres
MessagePosté: 10 Avr 2010 00:47 
Hors ligne
Fan
Avatar de l'utilisateur

Inscription: 14 Aoû 2006 16:16
Messages: 677
Localisation: Montreux (Suisse)
Ch'titim a écrit:
jojodogues a écrit:
16/07/2012


OK, c'est bon j'ai réservé le camion pour le démnagement. 8)

D'ailleurs on pourrait peut etre faire un topic dans les forum des déplacements, qu'on organise un déménagement commun pour tous les expats qui reviennent dans le nord a l'été 2012 :mrgreen:



Très bonne idée !!! Moi, franchement vu la beauté du stade, je pense de plus en plus à revenir dans le nord en juillet 2012 et m'abonné !!!!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Grand Stade : les vrais chiffres
MessagePosté: 27 Avr 2010 09:52 
Hors ligne
Fan
Avatar de l'utilisateur

Inscription: 20 Sep 2008 18:54
Messages: 752
Localisation: Val de Marne
Pour revenir sur les chiffres, un article tiré du monde sur l'endettement de la France dans un contexte morose (ex en Grèce) mais surtout illustré par la maquette du grand stade de Lille.......et la problématique du partenariat publique-privé
encore de quoi flatter le lobby anti stade..

j'attire votre attention, outre les problèmes d'endettement, sur les éventuelles collusions entre les entrepreneurs et les effets pervers des PPP qui peuvent aboutir sur une construction rapidement rentable au détriment de la qualité de l'infrastructure. En l'état ce ne sera pas forcément le cas du grand stade mais j'espère que les instances politiques seront vigilantes et non participantes sur ce point.

le lien : http://www.lemonde.fr/opinions/article/2010/04/27/l-endettement-cache-de-la-france-par-denis-dessus_1342858_3232.html

et le copié collé si l'article n'est plus accessible dans qqes jours :

Citation:
L'endettement caché de la France, par Denis Dessus
LEMONDE.FR | 27.04.10 | 06h35


Image

Les gouvernements Thatcher et Blair ont créé et développé les PPP-PFI (partenariat public-privé-initiative financière privée), contrats uniques rassemblant conception, construction, entretien, maintenance et gestion d'un équipement public (hôpital, prison, etc.), financé par le groupement privé attributaire du contrat, et payé par l'Etat ou la collectivité sous forme de loyer. Les règles de la comptabilité publique ont été adaptées pour que le montant du marché, passé sur des longues durées de quinze à trente ans, n'apparaisse pas en investissement, masquant ainsi la dette, pourtant bien réelle, mais uniquement en fonctionnement, à hauteur du loyer !

Pour respecter les contraintes de Maastricht sur l'endettement, les autres Etats, poussés par les puissants lobbies du BTP et de la finance, utilisent également ces procédures "innovantes". Nicolas Sarkozy veut les développer, Martine Aubry vient de doubler l'endettement de la communauté urbaine de Lille de 1 à 1,9 milliard d'euros avec le PPP du Grand Stade de Lille, Christine Lagarde s'est félicitée de l'accélération du nombre de PPP et espère voir prospérer ce mode de passation de marchés. Tous oublient que c'est une procédure de stricte exception car le Conseil constitutionnel en a, par deux fois, limité l'usage à cause des risques constitutionnels d'atteinte aux bons usages des deniers publics et à l'égalité devant la commande publique.

Cette procédure est très onéreuse en raison de la limitation drastique de la concurrence de milliers d'entreprises à 3 ou 4 majors, toujours les mêmes, qui se partagent les marchés, avec des risques réels d'entente et de collusion. Les artisans et PME, privés de l'accès à la commande, sont, au mieux, soumis à une sous-traitance sauvage. Le coût de l'emprunt privé est nécessairement plus élevé que s'il était contracté par une collectivité publique. Les seuls frais de procédure pour mettre au point des contrats aussi complexes dépassent pour certains marchés le million d'euros. Les marges du groupement privé sont considérables, engendrées par la construction de l'ouvrage, son fonctionnement et sa maintenance ainsi que les plus-values liées aux modifications de l'ouvrage sur une très longue période.

A cela s'ajoutent des risques qualitatifs évidents et constatés dans les PFI anglais et confirmés dans les premiers exemples français : en annexant, pour les opérations de bâtiment et d'aménagement urbain, l'architecte et son équipe à l'entreprise, le rôle de la maîtrise d'œuvre est perverti. Elle ne travaille plus pour faire le meilleur projet et l'obtenir aux meilleures conditions pour le maître d'ouvrage public, elle va au contraire aider le groupement privé maître d'ouvrage à obtenir la marge maximale, marge payée par le contribuable. Avec une concurrence architecturale également limitée, la qualité du projet, donc la qualité du service, est un critère secondaire de choix, alors qu'elle devrait, selon les propos du président de la république française, être au cœur de nos choix politiques et un enjeu de civilisation ! L'absence de l'architecte aux côtés de l'acheteur public pendant le chantier a également pour conséquence la piètre qualité de réalisation car il ne peut plus contrôler, améliorer, affiner la réalisation, diriger et tirer l'entreprise vers le niveau de performance optimal. Cela explique les dysfonctionnements révélateurs des prisons de Roanne ou de Mont-de-Marsan.

Dans le cadre du plan de relance, N. Sarkozy a annoncé que l'Etat cautionnerait le financement du groupement privé, fabriquant ainsi un étonnant produit financier "pourri" au bénéfice des majors, dont tout le coût et les risques sont portés in fine par les contribuables ! Encore plus fort, le gouvernement britannique, devant une économie prenant l'eau de toute part, a voulu prêter 2 milliards de livres aux groupements qui ne tiennent plus leurs engagements ! Cela a entraîné une levée de boucliers politique face à une procédure très contestée : "le système est devenu terriblement opaque et malhonnête, et sert à cacher les obligations de l'Etat" dénonce le social-démocrate Vince Cable. La réalité des montages PPP commence aujourd'hui à se révéler. Plusieurs hôpitaux britanniques construits sous cette formule n'arrivent plus à payer les loyers. En France, Christian Blanc a annoncé que le recours aux PPP serait une erreur d'ingénierie financière pour le Grand Paris. Au Québec, la ministre de l'économie a dû démissionner à cause de sa volonté de plus en plus critiquée d'utiliser les PPP. Le lendemain de sa démission, ses ex-collègues remettaient en cause les contrats globaux. Aujourd'hui on s'aperçoit que l'agence PPP du Québec avait falsifié les études comparatives entre PPP et mode traditionnel pour favoriser ces contrats globaux.

Les PPP freinés par les positions du Conseil constitutionnel et les risques d'engagement sur le long terme avec des sociétés privées, l'Etat développe la conception-réalisation, un autre outil très utilisé dans les années 1980, marché public de travaux passé avec un groupement réunissant entreprises et concepteurs. Il ne s'agit plus que de construire et non d'exploiter l'équipement. Néanmoins les défauts sont comparables, avec une limitation de la concurrence chez les entreprises et des choix brouillés puisque l'on choisit en même temps prix et projets. Ces procédures ont été responsables, avec les procédures METP d'Ile-de-France, des très nombreuses mises en examen des années 1980-1990, à tel point que leur usage avait été drastiquement limité. Vingt ans plus tard, rien ne permet de penser que les mêmes causes ne produisent pas les mêmes effets.

L'iceberg PPP de la dette n'est malheureusement pas soumis au changement climatique, il grossit, et sa part immergée augmente de façon exponentielle, se chiffrant en milliards voire en dizaines de milliards d'euros chez les grands pays européens.

Ces Etats se conduisent comme des ménages surendettés qui trichent sur leurs déclarations pour continuer à emprunter.

Il serait pourtant sage, en ces temps de développement durable, de faire de l'économie durable en ne faisant pas payer très cher par les générations futures nos besoins d'aujourd'hui.


Denis Dessus est vice-président du Conseil national de l'ordre des architectes.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Grand Stade : les vrais chiffres
MessagePosté: 27 Avr 2010 10:36 
Hors ligne
posteur fou

Inscription: 11 Avr 2009 21:41
Messages: 1421
si on écoute tous ces bobos :twisted: il ne faut plus rien construire alors ,c'est ça? hrpkt

le p.p.p peut aussi aider a boster l’économie en réalisant des projets dans l'immedias ce qui ne pourrait être réalisé autrement dans ce temps de crise


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Grand Stade : les vrais chiffres
MessagePosté: 27 Avr 2010 12:17 
Hors ligne
Entraineur
Avatar de l'utilisateur

Inscription: 14 Juin 2004 19:06
Messages: 23741
Citation:
Cette procédure est très onéreuse en raison de la limitation drastique de la concurrence de milliers d'entreprises à 3 ou 4 majors, toujours les mêmes, qui se partagent les marchés, avec des risques réels d'entente et de collusion. Les artisans et PME, privés de l'accès à la commande


C'est vrai qu'on aurait pu demander à un auto entrepreneur de construire ce stade de 50.000 places...

C'est écrit dans le Monde hrpkt

Citation:
Avec une concurrence architecturale également limitée, la qualité du projet, donc la qualité du service, est un critère secondaire de choix, alors qu'elle devrait, selon les propos du président de la république française, être au cœur de nos choix politiques et un enjeu de civilisation


Et ensuite les opposants font un scandale quand Michelle Demessine dit que le beau a été choisi plus que le raisonnable.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Grand Stade : les vrais chiffres
MessagePosté: 28 Avr 2010 15:20 
Hors ligne
Entraineur
Avatar de l'utilisateur

Inscription: 05 Jan 2005 23:49
Messages: 12554
Localisation: Villeneuve d'Ascq
Surtout que ces quelques majors sous traitent par exemple pour la création des charpentes, aménagements autour du .stade... En fin de compte, tout le monde touche sa part du gateau.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Grand Stade : les vrais chiffres
MessagePosté: 25 Mai 2010 21:53 
Hors ligne
Serial posteur
Avatar de l'utilisateur

Inscription: 08 Avr 2005 01:16
Messages: 2539
Localisation: PARIS
On dirait que certains ont vraiment des oeillères quand il s'agit du grand stade.
Le PPP est une bombe à retardement pour toutes les raisons qui sont évoquées dans l'article très bien fait du monde. ça peut se passer très bien, mais l'expérience montre qu'il y a quand même de gros risques.

doglillois59440 a écrit:
si on écoute tous ces bobos :twisted: il ne faut plus rien construire alors ,c'est ça? hrpkt

le p.p.p peut aussi aider a boster l’économie en réalisant des projets dans l'immedias ce qui ne pourrait être réalisé autrement dans ce temps de crise


Tous ces bobos te diront qu'il ne faut plus construire quand on n'a pas l'argent pour, et ils auront raison. De la même manière qu'il est déraisonnable qu'on te prête de l'argent quand il y a des risques que tu puisses pas rembourser.
ça va booster l'économie, c'est une belle blague ça. Je suis content qu'il y ait un nouveau stade à Lille, mais il ne faut pas avoir fait Polytechnique pour voir qu'il y a des risques importants, et que les retombées économiques sont au mieux très difficiles à évaluer, au pire franchement limitée par rapport au coût... Quand je lis que le Losc va mettre 10 millions d'euros par an pendant 30 ans, ça me fait bien marrer aussi. Qui sait où en sera le Losc dans 5, 10 ou 20 ans? ptet champion d'europe, mais peut-être aussi en National... et je doute qu'il pourront les trouver les 10 millions. Si le Losc ou la société exploitante tombe, c'est bien vos impôts qui vont payer. Vivre au dessus de ses moyens ça marche un temps, mais ça finit par se voir. Parmi eux qui vont se faire du fric sur le projet, et il y en a, il y aura peu de lillois moyens...

Ta dernière phrase m'inquiète... C'est sûr, il y a une super manière de booster l'économie : Tu empruntes 100 que tu rembourses dans 10 ans, et avec ces 100, tu produis 5 au bout d'un an. La tu te dis, super, grâce au stade, on a produit 5 cette année, l'économie est relancée??

C'est l'histoire d'un homme qui tombe d'un building de cinquante étages. A chaque étage, au fur et à mesure de sa chute, il se répète pour sans cesse se rassurer : " Jusqu'ici tout va bien, jusqu'ici tout va bien, jusqu'ici tout va bien... Mais ce qui compte, c'est pas la chute, c'est l'atérissage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Grand Stade : les vrais chiffres
MessagePosté: 26 Mai 2010 00:25 
Hors ligne
Entraineur
Avatar de l'utilisateur

Inscription: 14 Juin 2004 19:06
Messages: 23741
Si ce stade est construit, le LOSC sera dans 5 ans un des plus gros clubs de L1. Ensuite j'avais fait le compte du nombre d'années passées en première division sur toute l'histoire du club, et le constat est que le LOSC est l'un des acteurs majeurs de cette compétition. On peut parler de l'aléa sportif, mais le football ce n'est pas que du hasard. Les plus grandes villes attirent les investisseurs et enrichissent les plus gros clubs qui ont les plus beaux stades qui attirent les meilleurs joueurs qui attirent les investisseurs. Même en L2 Nantes a un plus gros budget que Auxerre en L1. Nantes est une grande ville, Auxerre est une anomalie. Dès qu'ils (les nantais) cesseront de faire n'importe quoi, ils remonteront en L1.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Grand Stade : les vrais chiffres
MessagePosté: 05 Aoû 2010 08:12 
Hors ligne
VIP
Avatar de l'utilisateur

Inscription: 27 Nov 2007 13:25
Messages: 4128
Il y a une chose qui m'a fait bondir récemment.

"Notre bien aimé", Quiquet, chantre de l'écologie, pourfendeur des gaspis financiers, coupeur de têtes de projets qui ne servent à rien (selon ses critères), donc le GS, et aux premières loges pour faire approuver le re-creusement de cours d'eau dans le vieux Lille.
Je mets re-creusement, car ces cours d'eau existaient déja (prolongement de la Deûle, face au palais de justice, d'où le nom Quai des Belges), que la municipalité de l'époque (je ne sais plus quand) sous la pression des habitants-riverains a fait combler car c'était un égoût à ciel ouvert, que cela amenait des nuées de moustiques, des rats et j'en passe et qu'il n'y avait plus d'utilité de maintenir ce bras mort. Mort est bien le nom, car les anciens se souviendront de l'état de la Deûle dans les années 60/70, l'eau était noire, une couche d'écume qui devait provenir des rejets Khulmann, le malheureux qui tombait dedans, se retrouvait à l'état de squelette plus vite que s'il avait été pris dans un ban de pirhanas. :D

Le comble c'est que ce projet qui a la bénédiction des écolos, qui bien sûr habitent tous, ou presque, dans le vieux Lille, vous savez ces gens qui se disent écolos, mais qui n'ont jamais eu en main un outil de jardin, qui ne savent pas faire la différence entre un champ de poireaux et un autre de betteraves. Bref, les bobos-écolos des villes, ceux qui font que stationner dans Lille ou une autre cité de la CUDL est un enfer...

Le comble disais-je, et que le fameux projet coûtera (parce que ça se fera, n'en doutons pas, sinon Martine, n'aura plus de majorité à Lille) dans les 74 M d'€. :shock: Bien sûr, là, ce n'est pas de l'argent jeté par les fenêtres puisque ce sont les écolos qui le disent, bien sûr, cet argent ne serait pas mieux investi dans une autre dépense plus utile (route, métro...), puisque ce sont les écolos qui le disent, bien sûr, le GS a tous ces défauts, puisque ce sont les écolos qui le disent.
Si là, il ne s'agit pas d'un projet inutile, qui coûtera un max, qui ne sera réalisé que pour une partie de la population qui se croit "élite" de la nation, alors qu'est-ce que c'est ?
Si là, on ne peut pas appliquer le proverbe " Fais ce que je te dis, ne fais pas ce que je fais" alors quand l'appliquer ?

_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains ont l'air brillant avant d'avoir l'air con."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Grand Stade : les vrais chiffres
MessagePosté: 05 Aoû 2010 12:15 
Hors ligne
Administrateurs
Avatar de l'utilisateur

Inscription: 16 Déc 2007 11:01
Messages: 12306
12, le nombres de toilettes prévu :mrgreen: :mrgreen:

_________________
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Grand Stade : les vrais chiffres
MessagePosté: 05 Aoû 2010 12:16 
Hors ligne
Serial posteur
Avatar de l'utilisateur

Inscription: 13 Juin 2004 13:36
Messages: 2666
Localisation: Tourcoing
Official_Referee a écrit:
12, le nombres de toilettes prévu :mrgreen: :mrgreen:

:?: :?: :?:

_________________
le foot c'est comme le theâtre c'est pleins de rebondissements et on ne sait jamais comment ca fini.
merci marco!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Grand Stade : les vrais chiffres
MessagePosté: 05 Aoû 2010 12:17 
Hors ligne
Administrateurs
Avatar de l'utilisateur

Inscription: 16 Déc 2007 11:01
Messages: 12306
playolive a écrit:
Official_Referee a écrit:
12, le nombres de toilettes prévu :mrgreen: :mrgreen:

:?: :?: :?:


non j'en sais rien, j'ai cherché un vrai chiffre, désole :lol:

_________________
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Grand Stade : les vrais chiffres
MessagePosté: 17 Aoû 2010 11:03 
Hors ligne
Visiteur

Inscription: 16 Aoû 2010 07:29
Messages: 32
Localisation: Shanghai, CHINA
Un peu d'audace en économie, c'est ce qui permet de fonder les plus belles épopées.

De nos jours, il faut être fou pour créer, oser, investir, risquer au lieu de rester raisonnable, de placer, de s'assurer...
Mais pour réussir, il faut créer, oser, investir, risquer... Je trouve cela super que notre métropole ait encore parfois des étincelles d'audace. C'est beau de voir l'esprit d'entreprise, d'initiative, la prise de risque...

Rénover le vieux ville, Construire Euralille, Attirer le TGV, construire le Grand Stade, Lille3000, recreuser les canaux du vieux Lille, Oser la ville verte, oser le Vélib/Vélov, oser le tramway, oser les bus électriques, oser la fete de la musique, Lille plage... etre novateur, creatif, insufler l'energie, se donner les moyens, y croire, foncer vers l'avenir... etre leader, essuyer les platres, etre a l'affut des bonnes idées, les mettre en place chez soi... POUR CONSTRUIRE UNE METROPOLE ET LA FAIRE VIVRE, IL EN FAUT DE L'AUDACE!

estebanreyes a écrit:
On dirait que certains ont vraiment des oeillères quand il s'agit du grand stade.
Le PPP est une bombe à retardement pour toutes les raisons qui sont évoquées dans l'article très bien fait du monde. ça peut se passer très bien, mais l'expérience montre qu'il y a quand même de gros risques.

doglillois59440 a écrit:
si on écoute tous ces bobos :twisted: il ne faut plus rien construire alors ,c'est ça? hrpkt

le p.p.p peut aussi aider a boster l’économie en réalisant des projets dans l'immedias ce qui ne pourrait être réalisé autrement dans ce temps de crise


Tous ces bobos te diront qu'il ne faut plus construire quand on n'a pas l'argent pour, et ils auront raison. De la même manière qu'il est déraisonnable qu'on te prête de l'argent quand il y a des risques que tu puisses pas rembourser.
ça va booster l'économie, c'est une belle blague ça. Je suis content qu'il y ait un nouveau stade à Lille, mais il ne faut pas avoir fait Polytechnique pour voir qu'il y a des risques importants, et que les retombées économiques sont au mieux très difficiles à évaluer, au pire franchement limitée par rapport au coût... Quand je lis que le Losc va mettre 10 millions d'euros par an pendant 30 ans, ça me fait bien marrer aussi. Qui sait où en sera le Losc dans 5, 10 ou 20 ans? ptet champion d'europe, mais peut-être aussi en National... et je doute qu'il pourront les trouver les 10 millions. Si le Losc ou la société exploitante tombe, c'est bien vos impôts qui vont payer. Vivre au dessus de ses moyens ça marche un temps, mais ça finit par se voir. Parmi eux qui vont se faire du fric sur le projet, et il y en a, il y aura peu de lillois moyens...

Ta dernière phrase m'inquiète... C'est sûr, il y a une super manière de booster l'économie : Tu empruntes 100 que tu rembourses dans 10 ans, et avec ces 100, tu produis 5 au bout d'un an. La tu te dis, super, grâce au stade, on a produit 5 cette année, l'économie est relancée??

C'est l'histoire d'un homme qui tombe d'un building de cinquante étages. A chaque étage, au fur et à mesure de sa chute, il se répète pour sans cesse se rassurer : " Jusqu'ici tout va bien, jusqu'ici tout va bien, jusqu'ici tout va bien... Mais ce qui compte, c'est pas la chute, c'est l'atérissage


ortie59 a écrit:
Il y a une chose qui m'a fait bondir récemment.

"Notre bien aimé", Quiquet, chantre de l'écologie, pourfendeur des gaspis financiers, coupeur de têtes de projets qui ne servent à rien (selon ses critères), donc le GS, et aux premières loges pour faire approuver le re-creusement de cours d'eau dans le vieux Lille.
Je mets re-creusement, car ces cours d'eau existaient déja (prolongement de la Deûle, face au palais de justice, d'où le nom Quai des Belges), que la municipalité de l'époque (je ne sais plus quand) sous la pression des habitants-riverains a fait combler car c'était un égoût à ciel ouvert, que cela amenait des nuées de moustiques, des rats et j'en passe et qu'il n'y avait plus d'utilité de maintenir ce bras mort. Mort est bien le nom, car les anciens se souviendront de l'état de la Deûle dans les années 60/70, l'eau était noire, une couche d'écume qui devait provenir des rejets Khulmann, le malheureux qui tombait dedans, se retrouvait à l'état de squelette plus vite que s'il avait été pris dans un ban de pirhanas. :D

Le comble c'est que ce projet qui a la bénédiction des écolos, qui bien sûr habitent tous, ou presque, dans le vieux Lille, vous savez ces gens qui se disent écolos, mais qui n'ont jamais eu en main un outil de jardin, qui ne savent pas faire la différence entre un champ de poireaux et un autre de betteraves. Bref, les bobos-écolos des villes, ceux qui font que stationner dans Lille ou une autre cité de la CUDL est un enfer...

Le comble disais-je, et que le fameux projet coûtera (parce que ça se fera, n'en doutons pas, sinon Martine, n'aura plus de majorité à Lille) dans les 74 M d'€. :shock: Bien sûr, là, ce n'est pas de l'argent jeté par les fenêtres puisque ce sont les écolos qui le disent, bien sûr, cet argent ne serait pas mieux investi dans une autre dépense plus utile (route, métro...), puisque ce sont les écolos qui le disent, bien sûr, le GS a tous ces défauts, puisque ce sont les écolos qui le disent.
Si là, il ne s'agit pas d'un projet inutile, qui coûtera un max, qui ne sera réalisé que pour une partie de la population qui se croit "élite" de la nation, alors qu'est-ce que c'est ?
Si là, on ne peut pas appliquer le proverbe " Fais ce que je te dis, ne fais pas ce que je fais" alors quand l'appliquer ?

_________________
李志飞 - 上海的法国人
Les lillois, les lillois, les lillois: ouh haa!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Grand Stade : les vrais chiffres
MessagePosté: 17 Aoû 2010 22:04 
Hors ligne
VIP
Avatar de l'utilisateur

Inscription: 27 Nov 2007 13:25
Messages: 4128
A kelele.
Je me suis sûrement mal expliqué.

Ce n'est absolument pas le fait d'entreprendre que je critique, loin de là. Je salue toute action qui peut déboucher sur une amélioration de la vie du citoyen, qui améne du travail, non, non, ce que je critique, c'est que pour certains, il y a de bons et de mauvais projets.
Aux yeux des écolos et de Quiquet en particulier, le GS a tous les défauts du monde, il est inutile, il est bien trop cher, il est construit sur un site pollué, etc, etc, en bref, il(s) le compare (ent) aux sept plaies d'Egypte et aux campagnes d'Attila réunis.
Alors que leur (son) projet est utile...?
Quand on trouve qu'il faudrait mieux construire des lignes de métro, ou se servir de l'argent du GS pour des logements ou plein d'autres choses, dont je ne conteste pas l'utilité, on ne vient pas nous sortir une absurdité pareille.
De toutes façons, l'argent qui est investit pour le GS, aurait-il été investi dans les mêmes conditions pour autre chose ? Chez Eiffage, ce ne sont pas des philantropes, c'est une entreprise qui travaille pour gagner de l'argent, et je ne vais pas leur reprocher.
Bien sûr, les coûts ne sont pas les mêmes, mais à choisir entre l'utilité du GS pour le rayonnement sportif et cuturel de la métropole et le re-creusement d'un ancien canal fermé il y a 70 où 80 ans pour faire plaisir à une "élite", mon choix est fait.

Sur ce, bonne soirée, enfin pour nous c'est la soirée, je ne sais pas pour toi, ou bonne journée, c'est selon.

_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains ont l'air brillant avant d'avoir l'air con."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Grand Stade : les vrais chiffres
MessagePosté: 17 Aoû 2010 23:53 
Hors ligne
Entraineur
Avatar de l'utilisateur

Inscription: 14 Juin 2004 19:06
Messages: 23741
Pour moi qui connait assez bien la ville de Lille, je sais qu'elle est belle, du moins j'ai appris à apprécier son caractère. Pour la majorité des français et des touristes européens, c'est un enfer pluvieux et froid dont il faut s'éloigner au plus vite quand ça évoque quelque chose. Rénover le centre-ville (et il reste beaucoup à faire même sans recreuser les canaux) et attirer des évènements comme un tournoi de tennis WTA ou une semaine de la mode participe de la même logique: donner une image dynamique de la ville, attirer les touristes et les investisseurs, refaire de Lille une destination attirante.

_________________
"Lille était devenu un peu hautain, les Lillois nous ont snobé, et ce soir, j'ai appelé Loïc Fery, le président de Lorient, pour le féliciter."

http://www.laquadrature.net/fr/acta


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Grand Stade : les vrais chiffres
MessagePosté: 18 Aoû 2010 05:08 
Hors ligne
Visiteur

Inscription: 16 Aoû 2010 07:29
Messages: 32
Localisation: Shanghai, CHINA
@ Ortie59 : Oui tu es dans le vrai... et c'est la différence de traitement du GS et des autres projets qui te fait bondir...

Néanmoins, l'idée de recreuser ces canaux, comme l'idée de batir un opéra, ou un théatre, ou encore un hippodrome ou un golf, ou encore organiser une semaine de la mode ou de l'art... toutes ces idées peuvent paraitre élitiste. Car elles touchent "a priori" des populations riches, cultivées, élitistes... C'est aussi de cette façon + en ayant une ville propre/verte + en batissant des infrastructures modernes + en ouvrant des équipements dédiés aux spectacles à la culture, qui redoreront le blason lillois.



Tatsuo a écrit:
Pour moi qui connait assez bien la ville de Lille, je sais qu'elle est belle, du moins j'ai appris à apprécier son caractère. Pour la majorité des français et des touristes européens, c'est un enfer pluvieux et froid dont il faut s'éloigner au plus vite quand ça évoque quelque chose. Rénover le centre-ville (et il reste beaucoup à faire même sans recreuser les canaux) et attirer des évènements comme un tournoi de tennis WTA ou une semaine de la mode participe de la même logique: donner une image dynamique de la ville, attirer les touristes et les investisseurs, refaire de Lille une destination attirante.


L'image de Lille a déjà beaucoup changé et je ne rencontre presque plus personne qui ne reconnait pas le charme, l'histoire et aussi la modernité et l'énergie de la capitale des Flandres.

Si on donne au vieux Lille et a La madeleine des canaux, si on rénove le canal de Roubaix, si on reverdit notre métropole (et pas seulement le coeur de Lille), alors on aura des chances de devenir une métropole de taille européenne. Ce serait beau qu'un jour on sache regrouper les communes autour de Lille (à l'image d'Hellemes, Saint Maurice...) et de faire de Lille un nom commun devant nos communes.

_________________
李志飞 - 上海的法国人
Les lillois, les lillois, les lillois: ouh haa!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Grand Stade : les vrais chiffres
MessagePosté: 18 Aoû 2010 22:34 
Hors ligne
VIP
Avatar de l'utilisateur

Inscription: 27 Nov 2007 13:25
Messages: 4128
kelele a écrit:
@ Ortie59 : Oui tu es dans le vrai... et c'est la différence de traitement du GS et des autres projets qui te fait bondir...

Néanmoins, l'idée de recreuser ces canaux, comme l'idée de batir un opéra, ou un théatre, ou encore un hippodrome ou un golf, ou encore organiser une semaine de la mode ou de l'art... toutes ces idées peuvent paraitre élitiste. Car elles touchent "a priori" des populations riches, cultivées, élitistes... C'est aussi de cette façon + en ayant une ville propre/verte + en batissant des infrastructures modernes + en ouvrant des équipements dédiés aux spectacles à la culture, qui redoreront le blason lillois.



Tatsuo a écrit:
Pour moi qui connait assez bien la ville de Lille, je sais qu'elle est belle, du moins j'ai appris à apprécier son caractère. Pour la majorité des français et des touristes européens, c'est un enfer pluvieux et froid dont il faut s'éloigner au plus vite quand ça évoque quelque chose. Rénover le centre-ville (et il reste beaucoup à faire même sans recreuser les canaux) et attirer des évènements comme un tournoi de tennis WTA ou une semaine de la mode participe de la même logique: donner une image dynamique de la ville, attirer les touristes et les investisseurs, refaire de Lille une destination attirante.


L'image de Lille a déjà beaucoup changé et je ne rencontre presque plus personne qui ne reconnait pas le charme, l'histoire et aussi la modernité et l'énergie de la capitale des Flandres.

Si on donne au vieux Lille et a La madeleine des canaux, si on rénove le canal de Roubaix, si on reverdit notre métropole (et pas seulement le coeur de Lille), alors on aura des chances de devenir une métropole de taille européenne. Ce serait beau qu'un jour on sache regrouper les communes autour de Lille (à l'image d'Hellemes, Saint Maurice...) et de faire de Lille un nom commun devant nos communes.



La, on se rejoint complétement.
Moi, qui suis né à Lille (il y a hélas, longtemps :wink: ), qui suis chauvin en ce qui concerne la région N-PdeC, et Lille en particulier, je ne peux que me réjouir quand un projet amène un plus à notre ville,( je dis notre, mais n'y habite plus).
Je ne suis absolument pas contre les projets "élitistes", qu'ils soient sportifs ou culturels, d'ailleurs les prix pratiqués pour y accéder sont ,en général, abordables, pour un citoyen moyen. Bien sûr, tout ce qui est proposé ne m'intéresse pas, mais il en faut pour tous les goûts. Je suis heureux qu'il y ait de plus en plus de touristes à Lille et dans la région, que nous ne soyons plus comparé à la Sibérie ou au Groenland par les autres Français, hormis ceux qui n'ont rien dans le crâne, que le soleil pour religion. Une de mes chansons préférée est le plat pays de Brel, en un mot j'adore ma région, mais ne tolère pas, que pour des raisons politiciennes, on vienne dénigrer des projets qui ont quand même été voté par les élus, rien que pour ce faire mousser et qu'on en projéte d'autres qui ne sont pas plus "utiles", ni pour le rayonnement, ni pour l'économie.

_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains ont l'air brillant avant d'avoir l'air con."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Grand Stade : les vrais chiffres
MessagePosté: 16 Nov 2010 19:28 
Hors ligne
Serial posteur

Inscription: 15 Juil 2005 14:44
Messages: 3211
Localisation: Saint-André-Lez-Lille
kelele a écrit:
L'image de Lille a déjà beaucoup changé et je ne rencontre presque plus personne qui ne reconnait pas le charme, l'histoire et aussi la modernité et l'énergie de la capitale des Flandres.

Si on donne au vieux Lille et a La madeleine des canaux, si on rénove le canal de Roubaix, si on reverdit notre métropole (et pas seulement le coeur de Lille), alors on aura des chances de devenir une métropole de taille européenne. Ce serait beau qu'un jour on sache regrouper les communes autour de Lille (à l'image d'Hellemes, Saint Maurice...) et de faire de Lille un nom commun devant nos communes.

Et surtout, rasons les quartiers sensibles et autres cités hlm.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Grand Stade : les vrais chiffres
MessagePosté: 21 Nov 2010 01:12 
Hors ligne
Visiteur
Avatar de l'utilisateur

Inscription: 27 Oct 2010 23:25
Messages: 8
J'y suis passer cette après-midi devant le Grande Stade, sa va être un stade sublime rien que en voyant les constructions :D :losc: losc-5ec mdr88

_________________
ImageImage

Alllllez le LOSC


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Grand Stade : les vrais chiffres
MessagePosté: 25 Nov 2010 14:42 
Hors ligne
VIP
Avatar de l'utilisateur

Inscription: 15 Juin 2004 18:37
Messages: 6531
Localisation: VALENCIENNES
je relisais un peu le dossier du projet et j'ai vu avec un peu d'étonnement que dans sa configuration spectacle/concert, le stade ne ferait "que" 35 000 places... Est ce que ce sera suffisant pour accueillir un groupe comme U2 qui a fait encore cette année 90 000 personnes au stade de France... C'est juste une remarque, pas une critique notez le bien...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Grand Stade : les vrais chiffres
MessagePosté: 25 Nov 2010 14:47 
Hors ligne
Fan
Avatar de l'utilisateur

Inscription: 06 Fév 2009 15:34
Messages: 855
Localisation: dogue émigré dans l'62
35.000 places c'est pour la boite à spectacles. Mais il y aura aussi des manifestations où on ne rétractera pas la pelouse . La jauge sera de 50.000 places + places sur le terrain.
De toute façon, 35.000 places, c'est déjà bien plus que ce que l'on peut faire actuellement dans la région... alors... on va pas se plaindre!!! {Sango}

_________________
Le LOSC en route pour la légende !!!!!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Grand Stade : les vrais chiffres
MessagePosté: 25 Nov 2010 16:08 
Hors ligne
VIP
Avatar de l'utilisateur

Inscription: 15 Juin 2004 18:37
Messages: 6531
Localisation: VALENCIENNES
billymik a écrit:
35.000 places c'est pour la boite à spectacles. Mais il y aura aussi des manifestations où on ne rétractera pas la pelouse . La jauge sera de 50.000 places + places sur le terrain.
De toute façon, 35.000 places, c'est déjà bien plus que ce que l'on peut faire actuellement dans la région... alors... on va pas se plaindre!!! {Sango}


c'est pas faux mais j'ai aussi lu que justement la pelouse était rétractable pour la préserver et ne pas l'abimer lors des spectacles... il y a un petit paradoxe...!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Grand Stade : les vrais chiffres
MessagePosté: 25 Nov 2010 17:28 
Hors ligne
VIP
Avatar de l'utilisateur

Inscription: 27 Nov 2007 13:25
Messages: 4128
Vu sur l'Equipe.fr

Euro 2016 La FDJ va participer

Les projets de rénovation voire de construction des stades français en vue de l'organisation de l'Euro 2016 vont recevoir une contribution de la part de la Française des Jeux. Un amendement, voté par les sénateurs dans la nuit de mercredi à jeudi, porte de 1,8 à 2,1% la taxe sur les jeux en boutique de la FDJ, ce qui devrait générer un apport de 120 millions d'euros par an pour ces différents projets, dont le coût total est estimé à 1,7 milliard d'euros


Intéressant ça ! :D

_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains ont l'air brillant avant d'avoir l'air con."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Grand Stade : les vrais chiffres
MessagePosté: 06 Déc 2010 17:45 
Hors ligne
Visiteur

Inscription: 01 Déc 2010 12:44
Messages: 12
Localisation: somain
slt la room

au fait niveau configuration foot
hormis la jauge maxi de 50 000

y a t il un configuration de 30 000 de prévu?
comment s articule t elle niveau gradin?


merci d' avance pour vos réponses
:losc:

_________________
pourquoi quand je regarde maïté couper des oignons a la télé je ne pleure pas alors que quand je regarde un film porno je bande........that is the question


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Grand Stade : les vrais chiffres
MessagePosté: 07 Déc 2010 02:05 
Hors ligne
Visiteur

Inscription: 07 Déc 2010 01:54
Messages: 1
Une petite question: (ça a peut être été déjà expliqué).

Comment cela va se passer avec la pelouse ? On sait que le grand problème par exemple pour le Stade de France c'est sa pelouse. Des matchs de foot de rugby, des animations, des concerts... On doit la changer plusieurs fois par an.
A Schalke, on a résolu le probléme en faisant coulisser l'herbe pour pas qu'elle ne soit pas endommagé et qu'elle puisse prendre l'air libre.

Qu'est ce qui va se mettre en place ici ?


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages précédents:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 374 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 11, 12, 13, 14, 15  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d'été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Liens commerciaux
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com & phpBB.biz